Pourquoi être bénévole d'accompagnement ?

Tout être humain malade ou à la fin de sa vie appelle une présence attentive et discrète, une écoute, une communication verbale ou non, un lien parfois entre ses proches et lui-même.
Le bénévole d'accompagnement intervient de façon complémentaire aux soignants et offre, de par sa disponibilité, une écoute et une présence fraternelle. Il agit dans la gratuité et le don avec humanité. Représentant de la société civile, il apporte avec lui le monde extérieur et peut ainsi constituer un lien social qui évite la sensation d’isolement. Ni ami, ni famille, il n’est pas celui qu’on désire épargner; il est celui auquel on peut se confier, celui qui ne jugera pas. Il est le témoin, le relais, le tiers solidaire.
Ce savoir-être, plus qu’un savoir-faire, ne s’improvise pas. Il est la résultante d’un engagement mûrement réfléchi, d’une formation spécifique et d’un encadrement par l’association accueillante.


Comment devenir bénévole d'accompagnement ?

Le processus de recrutement est une phase importante. Il permet au candidat de se questionner sur ses motivations et de prendre toute la mesure de son engagement, notamment des exigences éthiques qu’implique ce type de bénévolat.
Dans la pratique, vous serez amené à rencontrer un ou 2 responsables de Source de Vie pour un premier entretien. Vous participerez ensuite à un stage de 3 jours. Il s’agit d’un atelier de réflexion et de sensibilisation à l’écoute, organisé par le CLABH, où vous aurez l’occasion de rencontrer d’autres associations. En parallèle, vous serez invité à participer aux réunions d’équipe. A l’issue de votre formation CLABH niveau 1, vous serez amené à intervenir en binôme dans les institutions qui accueillent Source de Vie. Au bout de quelques mois, un nouveau stage CLABH niveau 2 et un entretien avec un(e) psychologue viendront valider votre engagement.


Des engagements réciproques

Source de Vie est une association d’accompagnement telle que définie à l' annexe 5 de la circulaire DHOS du 25 mars 2008 relative à l'organisation des soins palliatifs.

A ce titre, elle s’engage à :
•    accueillir le bénévole
•    l’aider à clarifier ses motivations
•    assurer sa formation initiale et l’intégrer à l’équipe
•    l’aider à s’insérer sur le terrain et à collaborer avec les professionnels
•    le soutenir dans son engagement et sa pratique (réunions d’équipe, groupes de paroles, formation continue…)

De son côté, le bénévole s’engage à :
•    accepter les principes  de l’association
•    adhérer à la charte des bénévoles
•    effectuer une période d’essai
•    participer aux formations et aux groupes de paroles supervisés par un(e) psychologue
•    assurer son bénévolat avec sérieux, régularité et discrétion
•    participer à la vie de l’association