Au fil de nos rencontres - Témoignage de bénévole

Ce que j'ai entendu tout au cours de l'année de la part de la majorité des résidents, c'est la souffrance qu'ils expriment  en disant : « Il faut toujours attendre, attendre pour être levé, attendre pour être remis au lit, attendre pour aller aux toilettes, attendre pour être changé, attendre  la visite qui ne vient pas........, attendre la mort. »



extrait du journal Source de Vie n°11 - Mars 2014

d'autres témoignages dans la rubrique Journal / Témoignages